top of page
Rechercher
  • Ditienne

Il s'en est allé !

Le 22 janvier 2007, l'abbé Pierre, fondateur des Compagnons d'Emmaüs, est mort à l'âge de 94 ans

Henri Grouès, de son vrai nom, est né le 5 août 1912 dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon, et deviendra l'abbé Pierre, le prête le plus célèbre de France.

Il puisa une grande partie de son inspiration dans sa fascination pour François d'Assise. D’abord novice au couvent des Capucins, ayant choisi l'ordre le plus pauvre pour éprouver sa foi, il y passera sept années dans le froid, la solitude et la prière. Ordonné prêtre en 1938 , il deviendra successivement aumônier à l'Hôpital de la Mure, vicaire auxiliaire à la Côte-Saint-André, puis vicaire à la cathédrale de Grenoble.

Pendant la seconde guerre mondiale, en 1942, il cachera des rescapés d'une rafle, et fera passer en Suisse des juifs avec des faux papiers, participera à la mise en place de maquis dans le Vercors et en Chartreuse et prendra plusieurs noms d'emprunt avant de devenir pour toujours "l'abbé Pierre". En mai 1944 les Allemands l’arrêtent dans les Pyrénées-Atlantiques, mais il réussit à s'échapper et à rejoindre Alger.

Il sera encore Député de Meurthe-et-Moselle de 1945 à 1951 et fondera "Les Compagnons d'Emmaüs" en 1949. Son célèbre appel pour "l'insurrection de la bonté" radiodiffusé le 1er février au cours du terrible hiver 1954 le fera passer à la postérité.

Il va consacrer alors tout le reste de sa vie à la communauté d'Emmaüs, inspirant d’autre personnalités et la création d’organisations dédiées à la défense des plus faibles et à la justice sociale.


84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page